Nouvelle page 1
 

NICKY LARSON

Série animée japonaise en 140 épisodes réalisée chez SUNRISE de 1987 à 1991.

Arrivée en France le 29 novembre 1990 sur TF1 dans le « CLUB DOROTHEE ».

 

 

 

HISTOIRE :

Nicky Larson est un gardien du corps voire même un tueur à gages exerçant à Tokyo. Son originalité vient du fait qu’il n’accepte que des missions venant de jolies femmes. Hé oui, le point faible de Nicky est bien évidemment ces mesdames, ce qui exaspère Laura, son acolyte, sœur de son ex-associé tué par des trafiquants de drogue.

Afin de rencontrer Nicky Larson pour une mission, il suffit de laisser une annonce sur un tableau, situé à la sortie de la gare.

Le duo de choc est très connu dans la ville de Tokyo et les malfaiteurs ou l mafia s’en méfient énormément…

 

 

COMMENTAIRES :

Qui ne connaît pas cette série ainsi que son célèbre générique chanté par Jean-Paul Césari ?

Grand succès à l’époque du CLUB DOROTHEE, ce dessin animé mêle action et humour. En effet, qui n’a jamais ri devant les tentatives ratées de drague de Nicky envers de belles créatures, et les massues de Laura ?

Le doublage français divise les fans de la série : les méchants sont caricaturaux (« tu m’as fait bobooo ! » ; « tu veux une boulette ? ») et les personnages ne vont plus dans les « love hotels » mais dans des « restaurants végétariens ». Les dialogues sont édulcorés, émission jeunesse oblige. Malgré ces quelques adaptations, la version française respecte l’esprit de la série.

Le cocktail humour, sérieux et action fonctionne à merveille et nous fait passer un agréable moment à chaque visionnage de chacun des épisodes.

 

 


 

DOUBLAGE FRANÇAIS

 

Nicky Larson : Vincent Ropion

Laura Marconi : Danièle Douet

Hélène : Agnès Gribe

Divers « méchants » : Maurice Sarfati

Mammouth : Michel Barbey

Bloody Mary : Joëlle Fossier

 

 

 

GENERIQUE

Auteur : Jean-François Porry

Compositeur : Gérard Salesses

Interprète : Jean-Paul Césari

 

Nicky Larson, Nicky Larson

Une ombre file dans la nuit

C’est un assassin qui s’enfuit

Et comme un démon il sourit

Son crime restera impuni

Une voiture qui surgit

Un coup de frein, des pneus qui crient

Un coup de feu qui retentit

La justice s’appelle Nicky

Dans la chaleur de la nuit,

Le mal est toujours puni

REFRAIN :

Aucun danger ne l’impressionne

Les coups durs, il les affectionne

Et la justice le passionne

Nicky Larson ne craint personne

Lorsque les coups de feu résonnent

Comme un éclair, il tourbillonne

Surtout si la fille est mignonne

Nicky Larson ne craint personne

Nicky Larson, Nicky Larson

Comme un chasseur il suit sa proie

Pour que la Justice et le Droit

Triomphent, il est prêt à donner

Toute sa vie sans hésiter

Quand sa silhouette apparaît

Les méchants se mettent à trembler

Ils savent qu’ils ne pourront jamais

Echapper à ce justicier

Dans la chaleur de la nuit,

Le mal est toujours puni

REFRAIN (adlib)

 

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

- « Nicky Larson » est, à l’origine, un manga de Tsuka Hôjô paru sous le titre de « City Hunter », en 1983 au Japon.

- Le manga comptabilise 36 tomes. Il est à noter que la bande dessinée est beaucoup plus drôle et sexy que l’anime : en effet, les producteurs de la série télévisée ont préféré édulcorer pour attirer un plus large public.

- Tsuka Hôjô n’est autre que l’auteur d’un autre manga à succès adapté également quelques années auparavant en dessin animé : CAT’S EYES, ces filles voleuses d’œuvres d’art tenant un café. Il est à noter que, dans la série de Nicky Larson, on retrouve ce café.

- Nicky Larson manie très bien les armes et celle qu’il affectionne le plus est un révolver Python 357.

- En plus de la série, les producteurs ont réalisé des histoires complémentaires en film animé pour le cinéma, des épisodes inédits pour le marché de la vidéo (les fameuses « OAV ») et des téléfilms animés

- Il existe 3 génériques français pour le dessin animé : 2 par Jean-Paul Césari et un autre plus récent pour la rediffusion sur France 2 dans l’émission « Kaz’Manga » en 2000 par Diaz’, un chanteur de rap.

- Il existe différents films « live » plus ou moins officiels sur « City Hunter » dont le plus connu est celui avec Jackie Chan. Mais les fans en ont été déçus car il ne respecte pas assez l’univers de Hôjô.

- Vincent Ropion, la voix française de Nicky, racontait dans une interview que les producteurs japonais de la série étaient venus en France voir comment se passait le doublage. Et ils ont été vraiment étonnés quand il ont appris que « Nicky Larson » passait dans une émission jeunesse. En effet, au Japon, cette série s’adresse à la cible des adolescents et des adultes et non aux enfants.

 

 

Benoit (BLM)

RETOUR