L'actualité de Dorothée

Saison 2006 / 2007

 

     

Décembre 2005 aura certainement été le déclencheur des finalement nombreux évènements que le public de Dorothée a pu vivre depuis cette fameuse invitation au Vivement Dimanche de Chantal Goya sur France 2. A l’époque surprise générale, après 8 ans d’absence sur les plateaux, celle qui a bercé des générations de français accepte de participer à l’émission dominicale de son ami Michel Drucker. Dans son tailleur noire, Dorothée affiche une timidité et une pudeur impressionnante à en faire oublier les heures de direct que celle-ci a animé à la télévision avec tant d’énergie et la tornade qu’elle fût pendant ces 15 ans de scène. Nous nous retrouvons devant notre Dorothée, aux quatre coins de la France, les anciens membres du Club Do, les anciens abonnés au Dorothée magazines, celles et ceux qui d’années en années se ruaient sur les albums , ceux qui pour les fêtes de fin d’années de leur enfance, avaient leur poste branché sur les festivités prime time de leur copine de télé, avaient en ce décembre un sentiment bien étrange qui montait, qui montait…

 

Et la voici, c’était bien elle, les yeux toujours malicieux, la maturité clairement gagné, le charme bien présent, nous n’avions alors plus qu’à l’écouter. Après toutes ces années, quels souvenirs pouvaient garder Dorothée de ses rôles aux cinéma, des concerts à Bercy ou en Chine, quels rapports entretenait-elle avec Ariane, Jacky, Corbier et les autres…Après avoir lu tout et n’importe quoi, comment se portait Dorothée…Tant de questions qui suscitaient un intérêt certain chez le public de Dorothée. Un public, cela étant dit, assez vaste si l’on en croit la déferlante médiatique qui accompagne ces finalement très courtes minutes d’intervention. En ce jour d’hiver, « revoir Dorothée » aura été l’envie de bon nombre de téléspectateurs puisque « Vivement Dimanche Prochain » réalisera sa plus belle audience. Au niveau du contenu, il est vrai qu’aucun scoop ne sera dévoilé, « Dorothée n’a rien à vendre » qu’on se le dise ! Elle est là par amitié pour Chantal. Elle réponds malgré tout par la positive quand à son envie de retour. Quelques ovations, quelques larmes émouvantes, quelques brèves sur sa carrière et mademoiselle Dorothée s’en va, ouvrant la porte de ce qui suivra….

 

 

En effet, en 2006, comme vous pouvez le lire ici même dans le détail est enfin l’année ou les producteurs de Dorothée surfent sur la vague nostalgie des trentenaires. Tout d’abord, on sort avec succès 3 CD remix des tubes de Dorothée « La menteuse », « La Valise » et « L’ordinateur ». Les tubes de notre enfance côtoient les chanteurs de la Star Ac’ au Top 50. Guillaume Standzig, qui a réalisé ces nouvelles versions, Cabu qui « prête » sa célèbre caricature pour les différents Clips 3D, Gerard salesses, compositeur attitré de Dorothée, Jean Luc Azoulay, son producteur, ainsi que d’autres collaborateurs de ce projet ne cesseront d’expliquer dans les médias que la cible de ces remix, si cible il y’a, est bien la nouvelle génération d’enfant, c’est-à-dire, ces fans de Bob l’éponge, qui aujourd’hui se dandinent sur Lorie ou Ilona.

 

En savoir plus sur les remixes : Hou ! La menteuse / La valise / L'odinateur

 

Pour ce qui est du public majoritaire de Dorothée, les adultes, il faudra attendre le mois de Mai pour qu’enfin un coffret DVD voit le jour. Il s’agit donc des 4 concerts de Dorothée à Bercy captés entre 1990 et 1996. La boite de production qui s’en occupe, avec à sa tête un certain Christophe Rippert vise le grand public, une bonne chose donc, puisque, partout il est désormais possible d’ acquérir sur galettes et dans une sublime qualité d’image, les lives en vidéo mais aussi en audio sur double CD ! En ce qui concerne « Les fans purs et durs » qui la suivent religieusement, on compte une petite (ou grande…) déception puisque les dits concerts ont été charcutés, supprimant introductions et finals.

En savoir plus : Dorothée Bercy CD Lives

En savoir plus : Dorothée Bercy coffret DVD

 

Ceci étant dit, la belle surprise viendra d’AB1 qui pour fêter la sortie de ces nouveaux objets estampillés Dorothée, la chaîne de Claude Berda nous offre 4 heures de folie et en prime time. Le programme est bien choisi, présenté par Jacky en personne et les magnétos retracent les grandes lignes des 10 ans sur la Une. Le cadeau qui fût de taille : Mademoiselle Dorothée grâce à une petite séquence de 20 secondes lance cette soirée exceptionnelle. On murmure qu’il s’agirait de la meilleure audience historique de la chaîne. Pour englober le tout, Dorothée accorde quelques interviews et petit plus non négligeable, une séance photo avec son petit chien (copain) Ortie ! Au cours de ces entretiens, on apprends ici et là que Do souhaiterait participer à une série ou un téléfilm, qu’elle travaille en tant que consultante pour AB et qu’elle est toujours passionnée de télévision. Comme nous (^^), elle suit, scotchée à son fauteuil « Les Experts », « Desperate Housewives » ou encore « Prison Break ». (Vous pouvez d’ailleurs retrouver le détail de ces articles sur nos forums ou rubriques appropriées.) Dorothée dans les années 2000 est donc sereine, n’est pas atteinte de nostalgie aigue, aime faire des clins d’œil à ses fans en répondant, par exemple, à chaque courrier qu’elle reçoit et ne ressent pas de rancune, elle n’a pas changé et fonctionne toujours aux coups de cœur. Consciente que dans ce métier du show Buisines , les choses évoluent sans cesse, l’interprète de notre « Tremblement de terre » semble vivre au jour le jour…

 

 

Sur le net, deux radios apportent une touche de nouveauté dans le monde cyber de l’idole. Cliquer ici pour en savoir plus !

 

AB continue à balancer de l’archives à tour de bras sur ses chaînes, mais avec une équipe, qui cette fois semble un peu perdu au milieu de l’immense bandothèque de la plaine Saint Denis. Au final, la rediffusion de Pas de pitié pour les croissants se poursuivra en quotidiennes jusqu’au mois de février 2007. Depuis, les rediffusions moins présentes ponctuent toutefois les programmes d’AB1 et AB4.

En savoir plus : Les Années Club Do' AB1


 




Novembre 2006 : Nouveau buz sur le net: Une vidéo bien curieuse fait son apparition sur Dailymotion, Pat Le Guen a en effet mis en ligne un pilote que Dorothée a tourné il y’a quelques semaines. Il s’agit, oh surprise, d’une émission de cuisine ! Jean-Marc Morandini et d’autres sites médias relaient la vidéo et des milliers d’internautes décortiquent Dorothée derrière les fourneaux, en tablier. Son ton est proche de ce qu’elle faisait à l’époque du « Club Sciences » sur TF1. Do a en fait le rôle de la petite curieuse qui souhaite connaître les « trucs » des grands chefs. 3 extraits différents seront proposés, mais on apprendra vite que Do et Pat n’auraient tourné cette émission, sans aucun véritable but. A-t-elle été proposé à de grandes chaînes et refusé ? Nous ne le saurons sans doute jamais.

 

 




2007 : Les Musclés parodient « Nicolas et Marjolaine » et sortent un best of, Corbier chante toujours, Manuela Lopez tente un retour, les comédiens et animateurs de nos tendres années participent à un « Maillon faible spécial » et Dorothée quant à elle refait surface pour le nouveau passage du « Royaume des bonbons » à l’Olympia. On l’aperçoit, cheveux courts et à nouveau brune en répétition et montera même quelques minutes sur scène en clin d’œil à ses amis, comédiens de la troupe: « Celle qui nous a beaucoup aidé…notre marraine : Dorothée! » pourra-t-on entendre dans la salle qui l’a vue débuté en 1981.

En savoir plus : Dorothée marraine du Royaume des Bonbons

 

 




Février 2007 : Une nouvelle rumeur inonde les médias en ce début d’année, on évoque à nouveau le grand retour de Dorothée, mais cette fois sur grand écran ! En radio et surtout dans la presse et sur le net, une bombe est lâchée, Dorothée et ses complices seront au cinéma avec une adaptation moderne du célèbre « Pas de pitié pour les croissants ». Cette grosse blague sera orchestrée par Jean Luc Azoulay, puisqu’en plus de Jacky qui confirme cette annonce à qui veut l’entendre, celui-ci évoquera la mise en place du scénario…Au bout du compte, le soufflet retombe et ce buz certainement voulu ne servira à rien si ce n’est à occuper les fans sur les forums de discussions…

 

Le 24 septembre 2007, Jean-Luc Azoulay annonce sur Europe 1 que Dorothée et son équipe (Jacky, Ariane, Patrick) devraient faire leur retour télévisuel sur IDF1 dans une émission baptisée Dorothée.

 

15 octobre 2007 : La récré peut commencer ! Jacques Pessis en collaboration avec Dorothée elle-même offre la bible que tout ex-enfant ou adolescent des années 80-90 se doit de posséder ! Durant ces 144 pages de foliiiie, au goût de malabar on retrouve deux choses : d’une part la carrière de Dorothée année par année entre 1978 et 1997 et d’autre part tous les évènements marquants de ces deux décennies. Du début de Goldorak et Candy à Casimir en passant par Mylène Farmer, Mikhael Jackson, aux ambassadrices Disney, on oublie pas le phénomène sitcoms ni les jouets cultes de notre enfance ou encore l’explosion Star Wars ! On change de président, Gainsbarre fait scandale, on redécouvre nos Frizzy Pazzy, la moustache de Magnum, les permanentes de Dallas, Vanessa Paradis et Patrick Bruel vendent du disque pendant que Dorothée remplit les Zénith !



Tout y’est ! En 10 ans il s’agit clairement du plus bel objet « Dorothée ». Cabu signe une magnifique couverture et en cadeau plus, alors que Pessis et Tibet nous raconte Dorothée, celle-ci finit l’ouvrage par un abécédaire sur sa carrière, anecdotes et petites pépites sont au rendez-vous ! A dévorer !

 

 

 



4 novembre : Les fans de Dorothée retiennent leur souffle ! Dorothée sur une grande chaîne pendant plusieurs heures pour se raconter c’est chose faite puisqu’en ce week-end nous assistons au Vivement Dimanche spécial de Dorothée sur France 2 . Comme Do l’a déjà dit, c’est l’occasion qui fait le larron, donc pour promouvoir la sortie du livre de son ami Jacques et pour confirmer son retour sur IDF1, mademoiselle accepte ce retour sur le passé orchestré par maître Michel Drucker ! Durant quelques semaines, ce fût l’effervescence la plus totale sur le web, « Avoir une place » pour l’enregistrement de ces 2 jours de tournage était prioritaire pour ceux qui depuis 10 ans se réveillent au son de « 2394 ». Grâce à la production, plus de la moitié du public sera composé des « forumeurs  Dorothée».

Les ovations n’en finissent plus. Tout au long de cet après midi, on découpe la carrière, on visionne « Dorothée et les animaux », « Dorothée sur scène », « Dorothée en clips », « Dorothée en duos » et bien sûr « Dorothée à la télévision », on rigole devant les bêtisiers de « Pas de pitié pour les croissants » et on dissèque cette Dorothée de 1973 qui faisait ses débuts avec Blablatus, au temps ou, sachez-le, Dorothée n’était pas encore en couleurs !

Sur le divan bien rouge de France 2, tous nos potes débarquent les uns après les autres, le vétérinaire qui a sévi aux côtés de Dorothée de l’ORTF à la dernière du Club Do est là, le professeur Deloche rappelle la place qu’accordait Dorothée à l’humanitaire dans sa vie et bien sûr Fidèle Ariane, Corberius, Maître Cabu et notre Kiki national débarquent sur le plateau, les yeux qui brillent, le public debout, on s’embrasse, on se marre, toute une famille de la télé réunie sous nos yeux. Le temps passe vite jusqu’au passage de la séquence réunissant les amis de toujours : Chantal Goya, Jean Jacques Debout, Sylvie Vartan et le parrain du Club do, monsieur Carlos. Autre revival de la journée, Framboisier, Rickou, papy René, Rémi et Bernard Minet font leur entrée sur le plateau. Les Musclés, chantant en compagnie des célèbres choristes Martine et Francine un pot pourri de leurs succès de la Merguez Party à Bioman, c’est à se demander si nous sommes toujours sur France 2 ! Les festivités finissent sur l’annonce faîtes par Jean-Luc Azoulay : Dorothée et toute la bande (dont Patrick Simpson Jones ) reviennent sur la chaîne local parisienne de la TNT : IDF1 !

 


Michel Drucker conscient de la popularité intacte de son amie Dorothée, fait revenir la brunette (hé oui!) sur son divan pour « Vivement Dimanche prochain » qui se verra être le moment le plus émouvant de la journée, et pour cause, la chroniqueuse Faustine Bollart a préparé un texte très émouvant mêlant nostalgie et clin d’œil rigolos.(voir vidéo) L’émotion est alors palpable, quelques larmes coulent sur les visages, mais qu’on se le dise, Dorothée est de retour !
Hors caméra, Dorothée s’adonnera aux bisous et dédicaces ! Une fois de plus l’audience cartonne !

 

 

 



Samedi 10 novembre : Oh surprise, la librairie Kaobang annonce sur les forums de Génération Dorothée, une séance de dédicace du livre : « Les années Dorothée » de Jacques Pessis.
Dorothée choisie Kaobang, une librairie spécialisée dans la culture manga pour son grand retour devant les fans. Grâce à Fabrice, responsable de la boutique, le lien entre les admirateurs de la belle et l’organisation de cette journée événement est assuré. Au final 500 personnes se bousculent dans les rues de Strasbourg afin de repartir avec bisous, photos et dédicaces ! Dorothée installée dans un fauteuil aura le temps de s’entretenir quelques instants avec chacun de ses admirateurs ! Un énorme merci à elle pour sa disponibilité et à Kaobang pour leur organisation efficace !

 

 

 

 

Toujours pour la promotion du livre, on peut entendre Dorothée quelques minutes sur Europe 1 à l'occasion d'une chronique lui étant consacrée dans l'émission de Jacques Pradel.

Depuis : 2 magazines choisissent Dorothée pour leur couverture, Platine et Nous deux !

 

 

Dorothée fait un clin d’œil à Faustine dans son émission de radio sur Europe 1, remonte à nouveau sur scène pour le final des « Bonbons » à l’Olympia ! A cette occasion d‘ailleurs, on retrouve Do quelques minutes sur « Direct 8 » dans la navrante émission « Récré Adultes », rien de nouveau, mais un sourire qui fait plaisir à voir ! Alors que Jean-Luc Reichmann, Nagui ou Nolwenn Leroy saluent Dorothée dans les médias, AB1 nous concocte 2 magnifiques soirée, la première à Noël et la seconde pour Nouvel An, on retrouve les clips 88 et « Dorothée Le Show » de 1987 en qualité numériques pour les fêtes.

 

 

RETOUR